Psoriasis pustuleux généralisé : causes et traitement (Partie 2)

Posted on

Les zones les plus touchées sont les zones de frottement comme les genoux, les coudes et le cuir chevelu mais toute partie du corps peut être atteinte.

S’il peut se manifester sur n’importe quelle zone corporelle, il est principalement localisé sur les coudes, les genoux, le dos et le cuir chevelu. Si les résultats sont positifs, RoxP pourrait être un principe actif « en plus » dans les écrans solaires et les topiques pour traiter le psoriasis et la dermatite atopique. Car le rhumatisme peut précéder le psoriasis cutané, il peut aussi apparaître alors que le psoriasis a disparu… D’où la difficulté, parfois, d’établir un diagnostic. Celle-ci laisse apparaître des lésions de la peau sous forme de plaques rouges dans 90 % des cas (psoriasis commun). Le renouvellement des cellules se fait en effet sur une durée de 1 mois pour une peau non affectée par le psoriasis et en une semaine pour une peau atteinte. À propos du rhumatisme psoriasique Le rhumatisme psoriasique est une maladie inflammatoire des articulations fréquemment associée à une atteinte cutanée qu’est le psoriasis. Si votre cuir chevelu est rouge, vous démange et se desquame, il peut s’agir de pellicules, de dermatite séborrhéique ou de psoriasis du cuir chevelu. Il existe des maladies souvent associées au psoriasis, car celui-ci favorise leur développement : Le diagnostic repose sur l’observation clinique des lésions cutanées présentes sur la peau du patient. Environ un quart des personnes souffrant de psoriasis avec une atteinte cutanée sont sous-diagnostiquées ou sous-traitées*.

Psoriasis pustuleux généralisé : causes et traitement

  • Le psoriasis cutané en plaques s’améliore le plus souvent. Mais il n’est pas rare qu’après l’accouchement un rhumatisme psoriasique se révèle.

Toutes ces molécules sont efficaces sur la maladie de peau mais aussi sur l’atteinte articulaire du psoriasis.

Le risque d’atrophie cutanée en lien avec l’application de dermo-corticoïdes au niveau du cuir chevelu semblent moins élevé que sur le reste de la peau. L’érythème est souvent localisé, mais peut s’étendre sur une zone plus vaste. Avant de répondre à la question comment soigner dermatite atopique, voyons les véritables causes de cette affection cutanée fréquente. L’atteinte cutanée du psoriasis est particulièrement visible, ce qui explique le retentissement social et psychologique qui en découle [2Gupta M.A., Gupta A.K. L’atteinte cutanée du psoriasis se manifeste par l’apparition de plaques squameuses d’aspect blanchâtre sur la peau (coude, genou…) et le cuir chevelu. Le psoriasis se manifeste par des plaques rouges sur la peau, recouvertes de pellicules blanches (squames), le plus souvent localisées aux coudes, aux genoux et au cuir chevelu. À propos du psoriasisLe psoriasis est une affection cutanée inflammatoire chronique où les cellules cutanées de la personne atteinte se détachent 10 fois plus rapidement que normalement. Les plaques du psoriasis sont bien délimitées, rondes, ovales ou polylobées, et recouvertes d’épaisses “croûtes” de peau blanche ou squames qui se détachent pour former de grosses pellicules. Parmi les signes d’une réaction allergique, on retrouve une grave éruption cutanée, de l’urticaire, un visage bouffi ou une gorge enflée ou une difficulté respiratoire.

Psoriasis - Causes, signes et symptômes

  • psoriasis en points (punctata),
  • psoriasis en gouttes (guttata),
  • psoriasis nummulaire (quelques cm),
  • psoriasis circiné (lésions en forme d’anneaux).

Le psoriasis en goutte ne laisse pas de grandes plaques irritantes mais des petites zones plus rapidement après la chute des squames.

Le psoriasis en plaques et le psoriasis du cuir chevelu sont les aspects les plus fréquents. En effet, les plaques du psoriasis sont situées la plupart du temps sur des zones découvertes, visibles de tous, comme le visage, les mains et les bras. Le diagnostic est le plus souvent clinique mais peut, dans certains cas, nécessiter une prise de sang, ou un prélèvement de squames à la recherche d’un champignon. Le psoriasis en goutte peut disparaître de lui-même sans traitement et ne jamais réapparaître chez la personne atteinte, ou il peut devenir récurrent pendant toute la vie. Il peut être limité à certaines zones du corps (localisé) ou couvrir presque tout le corps (généralisé). Le diagnostic est basé avant tout sur l’examen clinique et repose sur le simple aspect des lésions de la peau et ses localisations caractéristiques. Il comprend en soi les lésions sur les plis (les aisselles, la zone inguinale et autres), ainsi que atteinte des organes génitaux par le psoriasis. Les principaux signes de ce type de maladie sont les plaques rouges enflammées sur le cuir chevelu, recouvertes de croûtes argentées accompagné de démangeaisons et desquamations prononcées. Associé à un traitement (lotion, savon…) à base d’acide salicylique, cela va permettre de dissoudre la couche cutanée atteinte par le psoriasis.

Psoriasis chronique stationnaire ou psoriasis en plaques (Psoriasis vulgaris)

  • L’utilisation de certains traitements locaux : certains traitement locaux pour soulager du psoriasis peuvent être mal supportés par certaines peau et provoquer un psoriasis érythrodermique.

Cette maladie de la peau commence généralement comme une grande tache (médaillon initial) sur : Après quelques jours, la maladie peut se propager et différentes taches apparaissent dans la même zone.

Rarement, le psoriasis se limite à une atteinte de la zone génitale (verge, vulve), sans autre atteinte cutanée. Le plus souvent, l’atteinte génitale est associée à une atteinte extra-génitale, pouvant concerner n’importe quelle zone du revêtement cutané. A surface cutanée atteinte identique, il est admis que la qualité de vie est plus altérée en cas d’atteinte d’une zone visible par autrui ou fonctionnelle. Les personnes souffrant de psoriasis présentent des plaques rouges et sèches sur le corps et le cuir chevelu : la peau se renouvelle trop vite. Le psoriasis pustuleux généralisé provoque l’apparition de plaques blanchâtres sur l’ensemble du corps. Elles sont habituellement nombreuses dans le psoriasis en gouttes, alors que dans le psoriasis en plaques, il peut y avoir une plaque isolée ou au contraire de multiples lésions. Le diagnostic de psoriasis est avant tout clinique, c’est-à-dire qu’il repose sur l’expérience et la bonne connaissance de la maladie du médecin qui examine les lésions. Le psoriasis se manifeste par de vilaines plaques rouges qui apparaissent sur le corps (petite zone ou des zones plus étendues). L’érythème ou érythrose palmaire : Un érythème palmaire est une éruption cutanée qui se produit sur la paume de la main dans la zone la plus proche du poignet.

Dans les premiers stades de la maladie de Lyme, les symptômes sont les suivants : Une grande éruption cutanée autour de la zone de la morsure de tique peut apparaître.

La dermatite herpétiforme est une éruption cutanée caractérisée par : Elle se produit lorsque la peau réagit aux anticorps anti-gluten circulants. La jeune femme est atteinte d’un psoriasis sévère sur le corps depuis l’âge de 13 ans. “J’ai mis dans un album toutes les photos de moi en bikini et des vêtements dévoilant la peau pour montrer que jamais plus je ne cacherais mon psoriasis. Les aspects les plus fréquemment rencontrés sont le psoriasis en plaques et le psoriasis du cuir chevelu. Il associe une atteinte articulaire inflammatoire chronique périphérique ou axiale et une atteinte cutanée à type de psoriasis. Le diagnostic de psoriasis est clinique, aucun examen complémentaire (ni bilan biologique, ni biopsie de peau) n’est indispensable. Une atteinte articulaire (rhumatisme psoriasique) est présente chez environ 15% des patients atteints de psoriasis cutané, surtout lorsque celui-ci est sévère, mais l’atteinte rhumatologique peut aussi être isolée. Des lésions des ongles peuvent être associées.La maladie peut prendre diverses formes et le degré d’extension des plaques peut varier de « localisé » à « diffus ». C’est un psoriasis généralisé dont les lésions, non infiltrées, sont diffuses mais laissent d’ordinaire quelques espaces de peau saine, réservés au sein de l’érythème. L’aspect est celui de la dermatite séborrhéique du nourrisson avec atteinte possible du cuir chevelu. Seulement 1 à 5 % des psoriasis sont strictement localisés aux ongles ; dans ces situations le diagnostic différentiel est plus difficile avec d’autres maladies des ongles (lichen, onychomycose…). Le psoriasis de l’ongle est d’autant plus fréquent que l’atteinte cutanée est sévère ou s’il existe un rhumatisme psoriasique associé. Dans ce cas des crèmes hydratantes peuvent être appliquées car au début de la prise de lécithine marine, la peau a tendance à sécher au niveau des plaques de psoriasis. Par ailleurs environ 10% des psoriasis cutanés sont associés à une atteinte rhumatologique qui peut même survenir avant l’apparition des signes cutanés. Le psoriasis du cuir chevelu peut être confondu avec une dermite séborrhéique, cette affection pouvant entraîner les mêmes signes. Les plaques sont peu squameuses et le diagnostic est difficile lorsqu’elles sont limitées aux plis, pouvant être confondues avec des lésions d’intertrigo. Le diagnostic se base sur les déclarations du patient (symptômes, antécédents personnels et familiaux…) et un examen clinique de la peau et des articulations. La description de vos douleurs, la présence d’un psoriasis cutané ainsi que l’examen clinique de votre médecin permet de suspecter fortement le diagnostic.